« Les Ritals » et le jugement universel sur la cuisine italienne!

Chers amis (français et italiens),

je me suis amusé à écrire depuis 2008 sur la cuisine italienne, j’ai partagé mes recettes, celles de ma maman et de mes mamies. Cela dit, je me suis jamais aventuré à faire une comparaison entre la cuisine italienne et celle de nos amis transalpins. Les raisons étaient plusieurs: une femme française à la maison, une aversion innée à la polémique ou simplement la fait que, en connaissant dans mon cœur  la réponse, je n’avais pas besoin de le dire sur le blog.

Cependant je n’ai pas pu résister à publier la vidéo de la webserie « Ritals »    qui fait une belle synthèse de ce que  j’aurais voulu dire! Encore compliments pour ce concentré de philosophie culinaire qui rend justice au Belpaese et à sa cuisine.

Arrivederci

Cookingciccio

Crostini Metropolitani N°2

CROSTINI_COVER_gen

Cette semaine nous publions le CROSTINI METROPOLITANI N°2 avec Giulia qui nous raconte sa vision de la cuisine italienne et son amour pour la « Carbonara ». Architecte et originaire de Rome, elle habite à Montmartre et comme beaucoup parmi les riverains de ce quartier, elle a son quartier général au bar de la Chope du Château Rouge.  Bonne vision! 

Crostini Metropolitani N°1

CROSTINI_COVER_gen

Les crostini sont une invention suprême de la cuisine italienne qui, avec du pain rassis  bien grillé et des ingrédients parfois pas trop nobles, sont  capables de réveiller vos papilles et vous faire goûter des saveurs inédites.

Voilà les CROSTINI METROPOLITANI! Des petits reportages pour raconter les visions de la cuisine italienne par des italiens nomades, par des français passionnés, par des étrangers et par tout ceux qui aiment l’art de la table et la convivialité. Histoires des dîners , recettes et curiosités autour de la table et ailleurs. Dans notre N°1 nous avons le plaisir d’accueillir Sebastiano. 

Italiens à Paris

Chers amis,

dans ces deux dernières dimanches d’été indien j’ai profité du beau temps pour sortir et donc pas beaucoup de réflexion sur la cuisine italienne au programme. Je commence ce soir une nouvelle série de posts pour vous raconter les histoires des Italiens à Paris: de ceux qui ont quitté l’Italie parce que dans ce pays il n’y a pas de travail, de ceux qui ont décidé de suivre ici en France leurs amours, de ceux qui auraient quitté l’Italie dans tous le cas car ils avaient envie de voyager et de découvrir autre chose, dont je pense je fait partie.

Je prends alors l’occasion de vous présenter le mini-portraits d’un ami italien qui habite et travaille à Paris: Simone Zucchi.

Simone est arrivé à Paris il y a plus de dix ans. Dans la vie de tous les jours il est capitan sur les « bateaux mouches » et il parcours la Seine comme une autoroute sur laquelle les amoureux et les touristes rêvent de la magie de Paris. Une fois quitté le gouvernail, Simone devient peintre et il exprime dans ces tableaux la force de la nuit aussi bien que la lumière des jardins en fleurs dans un style contemporain assez magique. Son atelier se trouve au collectif 59 Rue de Rivoli.

www.simonezucchi.com