« Les Ritals » et le jugement universel sur la cuisine italienne!

Chers amis (français et italiens),

je me suis amusé à écrire depuis 2008 sur la cuisine italienne, j’ai partagé mes recettes, celles de ma maman et de mes mamies. Cela dit, je me suis jamais aventuré à faire une comparaison entre la cuisine italienne et celle de nos amis transalpins. Les raisons étaient plusieurs: une femme française à la maison, une aversion innée à la polémique ou simplement la fait que, en connaissant dans mon cœur  la réponse, je n’avais pas besoin de le dire sur le blog.

Cependant je n’ai pas pu résister à publier la vidéo de la webserie « Ritals »    qui fait une belle synthèse de ce que  j’aurais voulu dire! Encore compliments pour ce concentré de philosophie culinaire qui rend justice au Belpaese et à sa cuisine.

Arrivederci

Cookingciccio

Le Marché de la « Pescheria » à Catania

frutta_pescheriaSi vous avez l’intention de vous rendre en Sicile et que vous êtes un passionné de la nourriture, vous ne pouvez pas manquer le marché de la Pescheria à Catania. Ce marché où résonnent les cris des vendeurs fait partie des endroits les plus colorés et vivants de cette ville aux mille saveurs.

frutta

Au printemps, vous pourrez certainement trouver de bons ingrédients bon marché pour vous préparer des repas de rêves et vous pourrez aussi vous laissez transporter dans un monde où faire ses courses ressemble plutôt à une « commedia dell’arte ».

Frutta_verdura

Le parfum des tomates titillera votre appétit. Je me souviens des cris d’un vendeur « Mes tomates sont tellement bonnes que celui qui en mange deviendra beau comme une femme !». Belle métaphore pour de simples tomates!

tonno2

Le poisson ici est à l’honneur et il y a l’embarras du choix entre le thon, les anchois fraîches ou bien les oursins. Vous serez frappé par l’odeur assez particuliere d’eau de mer et par une foule de papys qui négocie le prix d’une tranche d’espadon ou d’un kilo d’anchois et qui discute des derniers ragots du quartier.

pescheria2

Il sera difficile de ne pas en terminer par une bonne portion de ricotta ou de « pecorino » avec le poivre noir.

Ricotta

A la fin de vos courses, quand la chaleur vous donnera envie de boire quelque chose, n’oubliez pas de goûter la boisson typique qui est vendue dans les kiosques adjacents au marché : le seltz al limone! Il s’agit d’un mélange d’eau pétillante, de jus de citron et de sel de mer ! Très désalterant!

pisciaro3

Un grand merci à Sarah Brottet pour les photos

Arrivederci à Catania

Cooking Ciccio

La Cuisine Italienne de Ciccio en Grèce: l’île de Sifnos

Chers amis,

Après une longue absence depuis le mois de mai, nous sommes de retour. Ce post est une sorte de carnet gastronomique de mon voyage dans l’île grecque de Sifnos, située dans l’archipel des Cyclades. Une petite île peuplée d’à peine 2500 âmes et qui offre les ingrédients pour des vacances  inoubliables: soleil, mer, plages tranquilles, bonne musique, une excellente tradition gastronomique et la presque absence de voitures et bouchons.  Cette première photo montre une ruelle de la petite ville d’Artemonas où on trouve aussi de grandes maisons en style « liberty » qui appartenaient à de riches armateurs greques.

Un autre ingrédient  est bel et bien le vent qui peut souffler assez fort certains jours. L’île est d’ailleurs parsemée de moulins qui servaient pour moudre  la farine et le sel. On en trouve beaucoup sur ses collines et dans certains cas, les habitants les ont transformés en chambres d’hôtes  avec un charme assez particulier.

Pendant mon séjour sur l’île, je me suis installé au bord de la mer à Farosun petit village de pêcheurs d’où partent les quatre bateaux qui approvisionnent directement en poisson  les restaurants qui se trouvent sur la plage de cette petite bourgade marine.

J’avais depuis en bon moment le rêve de pouvoir acheter du poisson directement aux pêcheurs qui reviennent au petit matin. En dépit du barrage de la langue – car les pêcheurs de Sifnos ne parlent pas anglais ni français –  j’ai décidé d’aller au port et de les attendre à leur arrivée  vers 8.00 le matin. Après plusieurs  jours d’essais, j’ai réussi finalement à me faire comprendre et à obtenir une poignée de poissons frais.  Fier de mon trésor de chasse, je me suis donc régalé en faisant une petite friture le 15 Août.

Sur l’île, il y a peu de commerces de fruits et légumes et souvent leur qualité est un peu décevante. Je ne trouvais pas d’explication car j’avais vu beaucoup de potagers cultivés. L’explication était en fait très simple: les habitants de l’île ont souvent leur propre jardin ou bien ils achètent directement chez les producteurs. En me baladant pour visiter un atelier de poterie, j’ai découvert par hasard le potager de Flora, une veille Mamie qui vendait ses légumes et ses fruits: de la roquette, de la vlita (une sorte d’épinard d’autrefois), tomates, poivrons, oignons, courgettes, miel et câpres.

Après avoir fait ma petite provision de légumes, je suis retourné à la maison pour préparer une vrai bonne salade grecque pour me rafraîchir de la chaleur brûlante.

Avec la farine que j’avais acheté pour fariner les poissons, je n’ai pas pu résister à la tentation de préparer une pâte à pizza pour faire une « focaccia » avec les tomates de Flora, du bon origan et de l’huile d’olive. La chaleur et l’air sèche de l’été grec ont fait lever la pâte d’une façon inimaginable et le résultat fut excellent.

Le gentillesse de la patronne de notre logement nous a permis de continuer la découverte gastronomique de l’île avec un petit don assez original: la Manoura, un fromage dur piquant confit dans la lie du vin rouge. Simplement excellent !

Le même jour elle nous a aussi donné une assiette du repas traditionnel du dimanche à Sifnos: la soupe de pois chiches qui est cuite dans des pots de terre (les « skepastaria ») pendant toute la nuit, au four à bois. En dépit de l’aspect modeste, je peux vous assurer que cette soupe avait un parfum de bois inoubliable et qui lui donnait un goût assez spécial.

L’île de Sifnos est bien connue pour sa tradition gastronomique et à mon grand regret cette année je ne pourrais pas rester pour le Festival de Cuisine Traditionnelle des Cyclades dédié à  Nikos Tselementes (1878-1958) qui aura lieu à Artemonas le 6, 7 et 8 septembre prochain. Ce maître chef natif de l’île  a gagné de nombreux prix internationaux  et a publié en 1910 un « Guide de Cuisine » de 500 pages  qui est considéré comme un des meilleurs encore à ce jour.

Sifnos est aussi connue pour la poterie fait à la main. J’ai y découvert un petit atelier et boutique gérés par une famille assez sympathique qui fait ce métier depuis plus de quatre génération: Sifnos Stoneware. Et là, je n’ai pas resisté à la tentation d’acheter quelques plats pour cuisiner car dans la céramique, les plat au four sont meilleurs.

Ce post ne pourrait pas se conclure sans un petit peu de musique traditionnelle grecque, le rebetiko, que j’ai pu enregistrer lors d’un concert dans un café taverne de Faros .

REBETIKO 1 

REBETIKO 2 

A bientot pour une rentrée pleine de recettes,

Cooking Ciccio

Duo Mokarta en concert le samedi 24 Mars – 19h30

Samedi 24 Mars 19h30 DUOMOKARTA en Concert – Apero’ à la Sicilienne

Au Petit Theatre du Bonheur (6, Rue Drevet, 75018 Paris, Metro Abbesses) venez écouter la musique populaire sicilienne du DUOMOKARTA et dégustez une assiette des pâtes avec une verre de vin! Un voyage sonore et gastronomique à travers le soleil de la Sicile et de la Méditerranée.

Le Duo Mokarta est un petit ensemble musicale qui essaie depuis un an de faire découvrir la vraie tradition de la musique populaire et folk la de Sicile et du Sud d’Italie. Avec leur passion, ils sont partis à la recherche des textes et des mélodies anciennes de la tradition orale des “Cantastorie”. Ils ont re-interprété  les grands classiques de la tradition  folk des années ’70 qui se développa au sein du mouvement de protestation des ouvriers et des travailleurs de la terre en Sicile. Le Duo Mokarta a aussi puisé son répertoire dans la nouvelle vague de groupes ethniques et de la “world music” tels que les “Kunsertu” qui ont eu beaucoup de succès au début  des années ’90. Le nom du duo vient en fait de la chanson la plus connue de ce groupe mythique. Avec une guitare , deux voix et des nombreux  instruments acoustiques ils vous amèneront  dans un voyage  insolite fait des parfums de jasmin et d’oranger aussi bien que de lutte contre les oppresseurs.